cssslider.com by cssSlider.com v2.1
 
Vous êtes ici :   Accueil » Visites à Dole
Informations administratives
CM1 CM2
 ↑  

Voyage du jeudi 1er décembre à Dole

Visite de la collégiale

C'est une église datant du XVIème siècle, commencée en 1509 et terminée en 1574.

Nous avons visité avec une guide. Nous avons vu des tableaux, des sculptures, des vitraux. La guide nous a dit que l'église est âgée de plus de 500 ans. Ensuite, nous avons fait un jeu qui consistait à trouver trois choses différentes dans cette église : un tableau avec le christ qui dort, une statue représentant Marie et son enfant, et un vitrail avec Louis XIV et sa femme. (Emma J.)

La collégiale est l'église principale de Dole. Elle a été construite au XVIème siècle. Dans la collégiale , se situe un orgue placé au-dessus de l'entrée. Nous avons vu plusieurs vitraux qui représentaient des images. Dans l'église, il y a des chapelles et des tableaux très anciens. Il y a aussi une statue de la vierge Marie avec son enfant Jésus dans ses bras. (Lucas F.)

Nous sommes allés dans l'église et nous avons vu des vitraux, des sculptures et des tableaux. Sur les vitraux, il y a Jésus, Louis XIV... Pour les sculptures, la guide nous présenté Marie et jésus quand il était petit. Pour les tableaux, il y a l'adoration de jésus par les rois mages. (Mélissa)

La collégiale est un lieu de culte qui a été construit il y a 500 ans et qui abrite des vitraux, des statues, des tableaux et un magnifique orgue. Elle a été restaurée en 2009 mais pas entièrement à cause de l'orgue. Si des poussières tombaient dans les tuyaux, cela aurait entraîné un énorme travail de nettoyage des tuyaux et un nouvel accordage de l'orgue. Il y a aussi un superbe clocher. (Gabriel)

Nous avons visité la collégiale de Dole. Cette collégiale a été construite en 1509. Les travaux se terminent en 1574. Pour ses 50 ans, la collégiale a été restaurée. Cette restauration a ramené des peintures. Il y a un gros orgue et une horloge. Les fenêtres sont remplacées par des vitraux. Je me souviens d'un vitrail représentant Louis XIV. Les personnes rendant hommage allument des bougies dans les chapelles.( Lucas V.)

Visite du clocher de la collégiale

Le clocher a été achevé en 1596. Il mesurait plus de 82 mètres.. Puis victime de boulets de canons, on a coupé la partie détruite et on l'a reconstruit plus petit. On a construit une maison au sommet du clocher et une personne nommée sonneur regardait s'il y avait un incendie, ou des ennemis qui arrivaient dans la ville de Dole. Pour prévenir les gens, le sonneur avait une corne. (Bénito)

Le clocher servait à observer s'il y avait des feux, des gros orages, des bandits mal intentionnés... Un homme appelé le guetteur veillait à la sécurité du village. Deux rivières passent à Dole, le Doubs et le canal du Rhône qui se jette dans le Rhin.

Du haut du clocher, nous voyions le canal des tanneurs. Le père de Louis Pasteur était tanneur. Ce métier est très difficile. Il consiste à fabriquer du cuir. Il faut des écorces de bois et des peaux d'animaux. Ils utilisaient de l'eau du canal pour tanner. (Antonin)

Pour monter au clocher, il faut monter 264 marches. Celui-ci a une hauteur de 73 m de hauteur. Sue le clocher, habitait le guetteur avec sa femme et sa chèvre. Il regardait s'il y avait des incendies, des orages...et prévenait les personnes avec une grande trompette. C'était son métier. Au XVIème siècle, des canons ont tiré sur la partie la plus haute du clocher et ont détruit 10 mètres. Les cloches sonnent tous les quarts d'heure, les demi-heures et les heures. Pour le carillon, il y a trois cloches, une grosse et deux petites. (Emma G.)

Nous sommes montés au sommet de la collégiale puis nous avons appris plein de choses. Nous avons vu un gardien qui donnait un coup de trompette pour alerter les villageois quad il y avait des incendies. Puis nous avons admiré la vue qui était super belle. (Éléa)

Avec la classe, nous sommes montés au clocher de la collégiale. Il y avait 264 marches jusqu'en haut du clocher.Nous avions une vue panoramique sur Dole. La guide nous a expliqué que nous pouvions voir au sud, au nord, à l'ouest et à l'est, que la ville était en forme de rond et que les bâtiments les plus récents étaient les plus éloignés. Et elle nous a aussi expliquée le métier de tanneur qui consiste à fabriquer du cuir avec des écorces et des peaux d'animaux morts, en faisant tremper les peaux. L'eau se mélange avec la sève de l'écorce. Le père de Louis Pasteur était tanneur à Dole. Avant cette époque, il y avait quelqu'un qui habitait dans le clocher, un guetteur. Son métier était de surveiller la ville. Quand il y avait un incendie, une attaque, il prévenait en soufflant dans une corne géante. (Tanguy)

Pour accéder au clocher de la collégiale, il a fallu monter 264 marches par un escalier en colimaçon. Nous pouvions regarder la ville par de petites ouvertures dans les murs. Arrivés au sommet, du clocher, nous avons pu admirer complètement la ville de Dole. Nous avons vu quatre clochetons qui servent à indiquer les quarts d'heure. La guide nous a expliqué qu'un homme vivait au sommet du clocher. Son rôle était de prévenir les habitants avec une corne de brume en cas de danger: intempéries, incendies. (Baptiste)

Visite du musée des beaux-arts

Quand nous sommes rentrés dans le musée, une personne nous a accueillis et elle s'est présentée. Elle s'appelle Nicole. Elle nous a rappelé les règles et nous avons commencé la visite. Le premier tableau représentait l'antiquité. C'est l'histoire de Cornélie. Le deuxième s'appelait "les premiers pas de l'enfant". Nicole nous a montré comment faire les plis. Ensuite, elle nous a montré un tableau où était peint une femme avec ses enfants et son mari en train de mourir. Nous avons vu le tableau d'une duchesse et son chien.Il y avait beaucoup de couleurs différentes. Sur un autre tableau, il y avait un duc habillé en noir. Nous avons vu un tableau qui représentait un Turc. Le dernier représentait un Africain en colère. (Emma B.)

Pendant notre visite au musée ds Beaux-Arts, nous avons vu huit tableaux: Cornélie, le mariage, le premier pas d'un enfant, un tableau non terminé et quatre portraits. Celui que j'ai préféré est Cornélie car il y avait des bijoux. Ceux que je n'ai pas aimés ce sont les portraits car ils faisaient peur. (Emma G.)

Jeudi 1er décembre, nous sommes allés au musée de Dole. La guide nous a expliqué comment les artistes nous donnaient l'impression que les habits avaient des plis. Elle nous a aussi montré des tableaux non terminés. C'étaient des essais. Les vrais tableaux sont exposés au Louvre. (Thibault)

Atelier Peinture

En atelier, nous avons eu une image du Moyen-Âge. Nous l'avons mis sous pochette plastique; Après, nous avons pris un marqueur pour dessiner l'image. Quand nous avions fini, nous avons pris une feuille en carton et de la peinture et nous avons essayé de faire pareil que l'image. (Olivia).

Nous arrivons dans un grand couloir avec plein de petites salles. Dans une salle à gauche, il y a beaucoup de tables de travail et des photos. nous choisissons une image et puis nous la mettons dans une pochette plastique. Nous traçons les contours et les pliures. Et ensuite, nous faisons le même modèle avec de la peinture. Une fois terminé, nous changeons d'atelier et allons visiter le musée. (Paul)


Catégorie : CM1 CM2 - Nos sorties
Page lue 2029 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



L'ECOLE
CE2 CM1
Recherche
Recherche
Météo